Soutien à la chercheuse Franco-Iranienne Fariba Adelkhah emprisonnée en Iran depuis 11 mois.

Soutien à la chercheuse Franco-Iranienne Fariba Adelkhah emprisonnée en Iran depuis 11 mois.

Les Sociétés Savantes Académiques de France apportent tout leur soutien au docteur Fariba Adelkhah, anthropologue Franco-Iranienne, chercheure au Centre de Recherches Internationales (CERI) de Sciences Po et emprisonnée depuis 11 mois dans la prison d’Evine à Téhéran.

Les Sociétés expriment leur vive inquiétude concernant l’arrestation et l’emprisonnement de cette scientifique respectée présente en Iran pour y effectuer ses recherches. Elles demandent instamment aux autorités iraniennes de libérer cette collègue, comme ces dernières l’ont fait très récemment pour un autre chercheur français du CERI emprisonné, Roland Marchal.

Les Sociétés encouragent enfin les institutions universitaires et les équipes de recherche de France à afficher le visage de Fariba Adelkhah sur leur sites internet afin de manifester le soutien de la communauté scientifique et d’inciter le gouvernement français à tout mettre en œuvre pour obtenir sa libération.

 

Une réponse

  1. Vous pratiquez votre métier de chercheur sur le terrain et votre implication mérite une liberté sans condition.
    Je vous soutiens et je demande à ce que vous puissiez disposer de votre liberté sans délai.

Répondre à Dr Alain C Berger Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *