Communiqué de presse: retrait de 3 amendements sénatoriaux à la LPR

Communiqué de presse: retrait de 3 amendements sénatoriaux à la LPR

Le collectif des sociétés savantes académiques publie le 31 octobre un communiqué de presse concernant 3 amendements à la Loi de programmation de la Recherche adoptés par le Sénat dans la nuit du 29 octobre. Ces amendements modifient profondément les procédures de recrutement des enseignant.e.s-chercheurs et restreignent les libertés académiques et scientifiques. Ils ont été adoptés, avec le soutien de la ministre de l’ESRI, sans aucune concertaion avec la communauté académique.

Les signataires, responsables de 33 sociétés savantes, appellent les parlementaires au retrait complet de ces amendements du texte final de la loi.

Lien vers le communiqué de presse

Liens vers les amendements concernés :
Amendement 147 portant sur la répression des intrusions dans un établissement d’enseignement supérieur avec l’intention de perturber un débat.
Amendement 150 (rectifié par sous amendement) portant sur la dispense de qualification nationale dans les concours de Maitres de Conférence et Professeurs
Amendement 234 restreignant les libertés académiques

6 réponses

  1. Lemaire Elisabeth dit :

    je comprends en quoi l’amendement 150 est tout à fait inacceptable mais, je vous l’avoue très humblement, je n’ai pas compris en quoi les deux autres amendements étaient dangereux. Je peux percevoir (difficilement) que l’amendement 234 pourrait restreindre les lois de la république si celles-ci étaient changées pour devenir des lois antidémocratiques mais je ne vois pas en quoi la répression des intrusions dans un établissement d’enseignement supérieur avec l’intention de perturber un débat est nuisible. J’imagine que vous avez plus et mieux réfléchi que moi et je vous serais reconnaissante de m’éclairer sur ce qui pose problème dans ces 2 amendements.
    En vous remerciant d’avance, bien à vous,
    Elisabeth Lemaire

  2. Ramirez Rozzi dit :

    Vous dites que ces amendements ‘restreignent les libertés académiques et scientifiques’.
    Je ne comprends pas en quoi vous justifiez cette affirmation. Que « Le présent amendement propose de compléter cet article en précisant que les libertés académiques s’exercent dans le respect des valeurs de la République » me semble correcte. Est-ce que vous proposez que les lois de la République soient déconsidérées pour tous les débats ?
    Vous proposez que n’importe qui peut se présenter dans un débats et interrompre le débat ou le perturber ?
    En quoi l’esprit universitaire est-il attaqué par ces trois amendements ?

  3. Emmanuel Rousseau dit :

    Je vous remercie de vous être engagés depuis longtemps déjà dans ce combat toutefois bien déséquilibré pour le salut de notre Grande Nation…
    Hélas propagande et consumérisme effréné nous projettent en pleine dystopie…
    Je vous salue y Hasta Siempre !

  4. […] « Le Sénat contre l’Université ? » signe QSF, alors que les Société savantes demande le « retrait de 3 amendements sénatoriaux à la LPR », et que Facs et labos en lutte, RogueESR, Sauvons l’Université et Université Ouverte […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *